Mon biologiste médical,
l’expert de mes diagnostics biologiques

11 avril 2016

Demain : diagnostiquer le cancer à un stade très précoce grâce à une simple analyse de sang

Cette prouesse pourrait bientôt devenir réalité grâce aux recherches sur les Cellules tumorales circulantes (CTC).

Dépister un cancer avec une simple goutte de sang Dépister un cancer avec une simple goutte de sang

Les Cellules tumorales circulantes (CTC) sont des cellules détachées de la tumeur initiale et parties coloniser l’organisme (métastases). Elles sont donc libres dans le sang. Les détecter permettrait en effet de diagnostiquer certains cancers en phase très précoce et donc de mieux les soigner.

 

Une équipe du CHU de Nice a ainsi réussi à détecter ces CTC dans le sang de cinq patients à risque atteints de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et ce, de une à quatre années avant l’apparition d’un cancer du poumon. Mais si ces résultats sont prometteurs et encourageants, l’échantillon des patients sur lesquels ont été effectuées ces recherches est encore trop faible pour crier victoire. Néanmoins, le CHU de Nice n’est pas le seul à croire aux vertus des CTC. L’institut Curie, pionnier de la recherche sur les CTC, pense également que ces cellules pourraient servir de marqueurs pronostiques de certains cancers, comme le cancer du sein, pour évaluer la probabilité de récidive ou de réussite d’un traitement.

1080 Dernière modification le lundi, 16 janvier 2017