Mon biologiste médical,
l’expert de mes diagnostics biologiques

Les diagnostiques (6)

Une équipe de physiciens marseillais a eu l’idée d’utiliser la nanopalpation pour évaluer la toxicité des cellules malignes et bénignes des cancers.

En partenariat avec des associations de patients, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France a créé, fin novembre, un dispositif baptisé "Ferif-Parcours hémochromatose". L'objectif ? "Diffuser une information fiable aux patients et aux professionnels de santé, favoriser le diagnostic et améliorer l'accès au traitement", explique l'ARS.

60 à 70 % des diagnostics à l'hôpital et en médecine de ville dépendent des analyses de biologie. Outre pour le diagnostic d'une maladie, les examens de biologie médicale interviennent dans le dépistage et le suivi des traitements. 

La présence d'un marqueur tumoral sert d’indicateur pour confirmer la présence d’une tumeur. Explications.

Cette prouesse pourrait bientôt devenir réalité grâce aux recherches sur les Cellules tumorales circulantes (CTC).


Pourquoi demander un dépistage du VIH directement à son laboratoire de biologie médicale ?